Un choix limité des systèmes d’exploitation mobiles?

13 February 2013

Aujourd'hui nous comptons deux grands acteurs et un encore recent parmi les OS mobiles qui sont Apple, Google, et Microsoft. Les utilisateurs de l'ecosysteme Apple l'apprecient pour l'esthetique et l'ergonomie de l'interface malgre l'enfermement des logiciels et du materiel proprietaire impose, tandis que de l'autre cote Android base sur Linux se disait au depart ouvert alors qu'en realite Google impose aussi (mais moins) certaines restrictions comme le fait de devoir utiliser le Google Play pour se fournir en applications. Enfin Windows Phone se situe entre les deux en etant moins restrictif qu'Apple car iOS de ce dernier n'est disponible que sur les iPhones alors que les OS de Microsoft et Google se trouvent chez differents constructeurs.

Un choix limité des systèmes d’exploitation mobiles?

Chaque utilisateur choisit son ecosysteme en fonction de ses propres criteres comme l'esthetique, l'ergonomie, la performance, le choix du catalogue des applications etc.. mais peu de personnes se posent des questions sur leur liberte. Pourquoi la liberte? Meme si nous avons une utilisation basique de l'appareil mobile, nous avons surement du nous enregistrer sur un compte Google ou donner nos informations a Apple, mais il est parfois possible de contourner l'enregistrement, et ces donnees ont parcouru le reseau jusqu'aux serveurs d'une grande entreprise qui vous connait mieux que vous-meme. L'exemple le plus concret sur votre traçabilite est ce que Google sait de vous, car en effet en naviguant sur l'Internet avec votre compte, Google adapte les resultats en fonctions de vos recherches precedentes. Utile ? Oui car nous pouvons avoir des resultats plus pertinents mais c'est a double tranchant car les algorithmes de Google vous enferme dans ce que vous avez l'habitude de consulter et il devient plus difficile de trouver des resultats « neutres ».

Il existe la liberte de vivre sous forme de l'anonymat, mais il existe aussi la liberte d'exercer notre volonte. Sans entrer dans la politique fermee d'Apple, nous constatons que sur les OS mobiles nous ne pouvons pas utiliser les logiciels que nous voulons. La premiere raison a cela est la barriere technologique car les OS d'Apple, Google et Microsoft utilisent respectivement les langages Objective-C, Java et C# et donc les applications ne sont pas compatibles entre elles, l'autre raison est la volonte de certains organismes a beneficier d'exclusivites ou d'obliger les utilisateurs a passer par leur plateforme. Lorsque vous developpez votre application, chez la marque a la pomme vous devez vous confronter a la validation de votre application (que vous avez auparavant developpe sur Mac OS) qui peut se voir refusee pour de multiples raisons et a l'oppose chez Mountain View, il n'y a qu'une legere verification. Le resultat est un AppStore propre mais limite, et sur Google Play beaucoup d'applications dont beaucoup de virus. Il semble que Microsoft ait trouve un juste milieu concernant ses applications mais le catalogue n'est pas encore assez fourni si on compare aux autres. Pourtant les logiciels disponibles comme ceux de Nokia pour Windows Phone sont efficaces, ce sont seulement certaines applications « classiques » pour les habitues du petit droide et de la pomme qui ne sont pas forcement disponibles. Dans tout les cas, les OS mobiles proprietaires vous forcent a utiliser leur plateforme d'application alors que si nous comparons au monde des desktop, la il est possible de recuperer un logiciel de maniere alternative en allant sur des sites web, en achetant en magasin par exemple.

Les personnes qui consultent les actualites hi-tech savent ou je veux en venir car oui en effet il existe trois grand acteurs, mais bientot nous constaterons l'apparition de Firefox OS de Mozilla, Sailfish OS de Jolla, Ubuntu Phone de Canonical et Tizen de Samsung et Intel. Tout ces OS mobiles sont des alternatives aux OS proprietaires et peuvent repondre a la problematique que j'ai ecrite plus haut car ils sont open-source et pour la plupart donnent beaucoup d'importance a l'HTML5 ce qui permet de creer des applications universelles meme si elles peuvent etre moins performantes. Si nous prenons le cas de Firefox OS, celui-ci est base sur un noyau Linux et utilise le moteur de rendu Gecko, c'est comme un grand navigateur web disait Tristan Nitot, le fondateur de Mozilla Europe; c'est-a-dire que les applications de Firefox OS seront des applications HTML5 et pourront fonctionner sur n'importe quel systeme. Dans le meme mouvement, l'idee pour l'Ubuntu Phone est sensiblement la meme mais cette fois-ci il existe aussi la possibilite de faire des applications natives et pour ceux qui ne le savent pas, Ubuntu est la distribution desktop GNU/Linux la plus repandue parmi le grand public et beneficie donc de toute sa communaute. Et enfin Sailfish OS et Tizen ont pour meme parent MeeGo, developpe par Nokia et Intel sur un noyau Linux, qui etait interessant malgre son abandon par Nokia pour Windows Phone donc nous pouvons penser que ces deux nouveaux OS sauront se montrer performant. A l'heure ou j'ecris cet article, il semble que Firefox OS et Ubuntu Phone sont les plus avances mais une chose est sure : avec differents acteurs tels que Samsung, Intel, Mozilla ou Canonical, d'ici un an la scene des systemes d'exploitations mobiles aura change.

Quelques liens:

Mots-clés : Windows phone, Firefox OS, iOS, Apple, Microsoft, Mozilla, Jolla, Tizen, Samsung, smartphone

Un commentaire ?

Vous avez repéré une erreur dans l'article ? Un point d'amélioration ? Vous pouvez envoyer vos commentaires par email à « blog arobase killiankemps.fr » avec pour objet « [Comment][fr][Un choix limité des systèmes d’exploitation mobiles?] ».
(Le « @ » a été remplacé par « arobase » afin que des robots malveillants ne puissent pas récupérer l'adresse email)

Envoyer un commentaire par email