Solus pourrait être la solution aux problèmes de Linux

27 November 2016

J'utilisais jusqu'à présent elementaryOS sur mon ordinateur personnel car sa promesse est de permettre d'avoir un ordinateur facile à utiliser. C'est un bon système d'exploitation et c'était la première distribution GNU/Linux qui a réussi à me faire rester sur le système d'exploitation du manchot. Cependant, je n'aime pas certains points et c'est pourquoi j'ai maintenant changé pour Solus.

elementaryOS m'a permis d'adopter GNU/Linux

Avant elementaryOS, j'avais essayé Mandriva, Kubuntu, Ubuntu et Xubuntu mais aucun d'entre eux ne me faisait sentir à l'aise avec leur interface et je suis toujours retourné à Windows. Je n'étais tout simplement pas à l'aise avec ces interfaces différentes de Windows dont j'avais l'habitude. Alors qu'elementaryOS, avec son interface que je trouve plus esthétique, a été la première distribution Linux que j'ai utilisée sur une base quotidienne et pendant plusieurs mois. Vous pouvez lire l'article (en anglais), plutôt positif, que j'avais écrit en été 2015 à son propos , et vous remarquerez en le lisant qu'à l'époque j'avais déjà mentionné quelques problèmes que je décris ci-dessous.

Cependant, trop de problèmes sur elementaryOS

Parmi les problèmes que j'ai eu avec elementaryOS Freya était le manque de réactivité de l'équipe concernant la résolution de bogues. Par exemple, quand je glisse et dépose une icône, le pointeur de la souris a un problème qui est assez ennuyeux (je parle de ce bogue). Et comme vous pouvez lire sur le rapport de bug, même si vous pouvez peut-être le corriger manuellement, le bug est toujours là. Une autre inconvénient qui est plutôt une impression générale est que les applications de base sont assez bogué. Je parle de l'application de messagerie (précédemment Geary) et du gestionnaire de fichiers qui peut se bloquer à tout moment. Donc, je peux être tolérant pour certaines choses, mais je ne peux pas permettre qu'après des mois ce genre de problèmes de stabilité ne soient toujours pas corrigés.

Je précise que j'ai utilisé ElementaryOS Luna et Freya. Je n'ai pas essayé la dernière version de Loki car comme elle est basée sur Ubuntu, vous devez réinstaller l'ordinateur pour avoir une mise à niveau propre. Et comme Freya est basé sur Ubuntu 14.04, le support pour mon matériel était terminé. Toutes ces raisons m'ont fait plutôt réinstaller mon ordinateur avec une installation Solus propre au lieu de elementaryOS.

Qu'est-ce que Solus

Quand j'ai découvert Solus, il y a environ un an et demi sous le nom d'Evolve OS, je ne pensais pas que cette distribution Linux survivrait. Imaginez : un seul gars construit une distribution Linux et son environnement de bureau à partir de zéro. C'est totalement fou. Cependant, nous pouvons maintenant constater que le développeur principal n'est plus seul et qu'une communauté se crée tout doucement. Je dois préciser certaines choses : Solus n'est pas entièrement fait à partir de zéro. En fait, les développeurs ont réutilisé intelligemment certains composants. Par exemple, le gestionnaire de paquets eopkg (qui deviendrasol) est un fork du gestionnaire de paquets PiSi. En outre, l'environnement de bureau est intégré avec GNOME qui permet de bénéficier de tous les projets de la communauté de GNOME.

Logo de Solus

Ce qui est génial avec Solus

Le gros avantage de Solus est le même que pour MacOS : l'intégration. Comme tout est intégré au projet, chaque élément de la distribution se comporte bien avec les autres applications. J'utilise GNOME sur un autre ordinateur, mais c'est sur Solus que je peux dire pour la première fois que l'interface de LibreOffice est assez "jolie" (cependant, c'est subjectif).

LibreOffice sur le thème par défaut GNOME Adwaita
LibreOffice sur GNOME avec le thème Paper
LibreOffice sur Solus avec l'environnement de bureau Budgie

Cela signifie également que, pour un débutant, tout fonctionne dès le début. Oui, même les cartes graphiques Nvidia et bientôt la technologie Optimus pour les ordinateurs portables. L'équipe de Solus fait un excellent travail pour intégrer et simplifier l'utilisation de cartes graphiques autres qu'Intel avec leur Linux Driver Management. Je pense vraiment que Solus est plus facile à utiliser que toute autre distribution GNU/Linux et Windows. Même pour moi, j'ai été content de voir pendant l'installation que je pouvais chiffrer mon disque dur avec LVM en cochant simplement une case (depuis Solus 1.2.1). C'est génial !

En ce qui concerne la gestion de projet, j'aime comment Ikey Doherty, le développeur principal, s'implique dans son projet. J'ai eu un problème pour créer un compte sur le forum de Solus donc je suis allé sur le IRC de Solus et quelques minutes plus tard, Ikey a résolu mon problème. Aussi, Joshua Strobi fait un excellent travail de communication sur le projet. Chaque semaine (ou deux semaines), il écrit un billet de blog détaillant toutes les nouveautés sur le projet. En outre, vous devez savoir que si une application n'est pas disponible sur Solus, si vous le demandez sur le forum, vous êtes très susceptible de le voir dans le bibliothèque de logiciels un ou deux jours plus tard.

Les mainteneurs de Solus sont super réactifs !

Ce qui pourrait être mieux avec Solus

C'est comme pour tout, rien n'est parfait. Par exemple, le raccourci Alt-Tab classique pour basculer entre les fenêtres n'est pas très intelligent. Habituellement, la première fenêtre à s'afficher lorsqu'on utilise le raccourci est la précédente sur laquelle nous étions, mais actuellement il navigue juste parmi toutes les fenêtres dans le même ordre. De plus, le raccourci Alt-Maj-Tab pour faire la même chose dans l'autre sens ne fonctionne pas pour moi.

Je pense que c'est actuellement le pire problème que j'ai, donc ce n'est pas si mal. Je dois souligner que cette question est connue par l'équipe et qu'ils l'ont sur leur liste Tout pour Budgie.

Concernant une expérience plus globale, je pense que l'interface de Budgie pourrait être améliorée. Certains choix faits pour Raven, le panneau de droite de Budgie ne sont pas très ergonomiques selon moi. Par exemple, le bouton pour ouvrir Raven ressemble trop à un bouton "Quitter". Même si je comprends que vous pouvez interpréter cette icône comme "ouverture de la barre latérale", les utilisateur sont habitués de voir ce genre d'icône pour quitter une application. Un autre problème est le bouton "Power-off" sur Raven qui ne permet que de se déconnecter. Si vous souhaitez arrêter l'ordinateur, vous devez cliquer sur le bouton "Power-off" situé dans le centre de notification. Ça pourrait être mieux en définitive.

Conclusion

Dans l'ensemble, je suis très satisfait de Solus et de la façon dont le projet est mené. Par rapport à elementaryOS, Solus a choisi de maîtriser les bases du système d'exploitation en le faisant à partir de zéro et je vois ça comme un succès. Concernant les inconvénients que j'ai décrit ci-dessus, je suis optimiste sur le fait que l'équipe va corriger ces problèmes et améliorer l'interface utilisateur.

Je pense que le travail de l'équipe de Solus parvient à éliminer les obstacles pour les nouveaux arrivants et les débutants qui souhaitent essayer Linux, en le rendant plus facile à installer et à utiliser que la plupart des systèmes d'exploitation. Donc, en quelques sortes, Solus résout le problème générale de Linux de ne pas être suffisamment accessible au public.

Merci à l'équipe de Solus!

Un commentaire ?

Vous avez repéré une erreur dans l'article ? Un point d'amélioration ? Vous pouvez envoyer vos commentaires par email à « blog arobase killiankemps.fr » avec pour objet « [Comment][fr][Solus pourrait être la solution aux problèmes de Linux] ».
(Le « @ » a été remplacé par « arobase » afin que des robots malveillants ne puissent pas récupérer l'adresse email)

Envoyer un commentaire par email