Utiliser Facebook avec modération

01 April 2018

Facebook est un excellent outil pour garder le contact avec sa famille et ses amis partout dans le monde. C'est aussi une bonne façon de trouver quelqu'un que vous venez de rencontrer à une fête ou un vieil ami avec qui vous avez perdu contact il y a quelques années. Cependant, Facebook peut avoir des mauvais aspects et je pense que nous devrions réduire son utilisation.

Note : l'article original en anglais a été écrit le 1er novembre 2016 et j'ai profité de la traduction pour reformuler quelques parties.

J'ai passé quelques jours dans les montagnes en France et comme la connexion Internet n'était pas très bonne, je n'ai pas utilisé mon ordinateur. Cependant, j'allais très bien sans pouvoir aller sur Facebook. À mon retour, j'ai pu constater que Facebook a spammé ma boîte email avec des emails m'informant de l'activité de mes contacts. Mais, seulement des informations partielles comme "John Doe a partagé une photo" et c'est tout, il aurait fallu que je me connecte sur Facebook pour voir cette photo. C'est bien sûr un moyen pour Facebook de me ramener sur le site car il a détecté que je ne me suis pas connecté depuis quelques jours.

En fait, les revenus les plus importants de Facebook proviennent de la publicité et pour que cela fonctionne, l'entreprise a besoin de gens pour voir les publicités. Il est donc compréhensible que le réseau social continue d'essayer de nous garder actif sur la plateforme. Cependant, passer tout notre temps sur la plateforme n'est pas nécessairement bon pour nous.

L'un des problèmes que j'ai avec Facebook c'est qu'il permet trop d'interactions entre les utilisateurs et la plateforme. Il se trouve que l'un de mes contacts m'a ajouté à un groupe, sans me le demander, qui ressemble beaucoup à une arnaque où des voitures sont vendues "gratuitement ou très bon marché". Donc, j'ai reçu des notifications sur l'activité du groupe Facebook, même si je n'ai rien demandé. Le problème ici est que vous pouvez facilement devenir submergé avec des informations inutiles et indésirables et filtrer cela prend du temps.

Le point précédent soulève un autre point concernant le comportement des gens. Dans le cas ci-dessus, c'est un de mes contacts qui a fait l'action de m'ajouter à un groupe d'arnaques, pas Facebook. Par conséquent, je pense que nous devrions éduquer les gens sur la Netiquette afin de nous permettre, nous, utilisateurs des réseaux sociaux, d'interagir de manière saine et de ne pas être submergés par toutes ces interactions qui deviennent non gérables au niveau humain.

Même si je viens de souligner que Facebook est surtout un outil et qu'en fait c'est nous qui en faisons un mauvais ou un bon usage, la société Facebook a aussi son rôle. Quand Facebook envoie un email parce qu'un contact a posté un lien sans rapport avec nous, parce qu'un ami a son anniversaire, parce que nous connaissons peut-être des gens et aimerions les ajouter comme contact, etc., l'entreprise continue d'essayer de nous faire interagir avec la plateforme. Facebook nous harcèle parce qu'il veut que nous continuions à utiliser ses services et les interactions entre les contacts sont un bon moyen de retenir ses utilisateurs.

Maintenant que j'ai mis en évidence certains problèmes avec Facebook, je terminerai mon article avec quelques points. Si vous avez aussi ces problèmes, ou des problèmes similaires, avec Facebook et que vous ne pouvez pas simplement arrêter de l'utiliser, je recommanderais à chacun d'entre nous de changer notre façon d'interagir sur Facebook et de commencer par quelques règles de base :

  1. N'invitez pas quelqu'un à un événement ou à un groupe avant d'avoir posé la question.
  2. Évitez les informations sans valeur comme les chats, les mèmes, les quizz "quel personnage Harry Potter êtes-vous ?", etc.
  3. Respecter la vie privée des gens : si quelqu'un vous parle par le biais de messages privés, vous ne pouvez pas diffuser ses messages à d'autres personnes.

PS : Les mots en gras dans le billet du blog peuvent vous expliquer l'idée derrière Qowala.